mercredi 20 mars 2013

C'est le printemps!

Aujourd'hui, c'est le printemps!
Le soleil nous fait l'honneur de quelques rayons entre deux giboulées de mars. La neige n'est pas tombée depuis une semaine. Espérons que ça dure. 
Les crocus dans les parterres municipaux sont en fleurs, les tulipes pointent le bout de leur nez dans mes jardinières. Les pucerons commencent à investir mon rosier. 

L'après-cancer n'est pas une période facile. Je l'avais lu un peu partout. Pendant le traitement, je ne comprenais pas pourquoi certains patients plongeaient dans la dépression, les incertitudes, le vide. Après tout, ils étaient guéris, il fallait fêter ça et reprendre le cours de sa vie. 
Mais en vrai, pendant le protocole de soins (opération, chimiothérapie, radiothérapie), les patients sont portés par le corps médical, soutenus par la famille et les amies. Mais après... que se passe-t-il ?
Peut-on reprendre une vie normale après ce que l'on a traversé ? On essaie, mais encore faut-il y arriver. Même si tout est fini, le cancer écarté, le travail partiellement repris, il reste les effets secondaires de la chimiothérapie (la fatigue, les douleurs), les séquelles de l'opération avec ce bras qui ne supporte pas de faire la même activité toute une demi-journée... Il y a aussi la peur de la rechute. 
Et maintenant que faire de sa vie ? Hier, je suis allée faire le point avec le psychologue du service d'oncologie de l’hôpital privé d'Antony où j'ai été suivi. Nous avons parlé de moi, de mes envies, de mes projets. Je suis manuelle, j'aime tricoter, créer des choses. J'aime également écrire.
Écrire permet d’exorciser les choses, de les faire sortir. Alors je songe sérieusement à écrire ce que je viens de vivre ces derniers mois. Je ne sais pas si je le publierai, on verra les opportunités qui s'ouvriront une fois mon récit achevé. Je sais que pendant le traitement, j'ai souffert de ne pas trouver de témoignages de personnes de mon âge. J'ai lu des livres autobiographiques mais ils concernaient des grands-mères entourées de leurs enfants et petits-enfants, de femmes actives accomplies. Mais je n'ai pas trouvé quelqu'un de moins de 30 ans sans enfant confronté brutalement au cancer.

10 commentaires:

isa la sorciere a dit…

Je te souhaite du courage et de belles surprises pour traverser et réinventer cet après que tu décris si justement.

Véronique a dit…

Bravo pour ton courage et ta ténacité à combattre ce mal. Je t'admire et je trouve formidable l'idée de vouloir écrire un livre pour dire ton ressenti durant cette épreuve, cela pourra donner du courage à d'autres et surtout cela fait du bien d'en "parler". Je ne sais plus comment j'ai découvert ton blog (la cuisine certainement !!!!) et je le suis depuis un bon moment (bien avant ta maladie) , en timide, je n'ai jamais laissé de commentaire? Mais ce soir j'avais envie de te dire toute mon admiration......... Véro

didoline a dit…

C'est très joli!

sandra (okcebon) a dit…

Bravo à toi, c'est vrai qu'il te reste encore beaucoup de chemin à faire, car même si le corps est en voie de guérison, il reste à soigner le mental. Bon courage et pleins de bises

Ophelie Launay a dit…

Je pense qu'écrire un livre sur ton combat et justement à ton âge est une excellente idée surtout si tu as eu toi-même du mal à trouver des témoignages de personne de ton âge. Tu as raison de te lancer, je suis certaine que tu auras du succès et que tu seras repérée.
Bonne écriture. Bisous

Carole & ses casseroles a dit…

Fonces, couches sur le papier tes états d'âme, des émotions, tout ce qui te fera avancer et qui te fera du bien....cela ne peut être que bénéfique....pour toi et ensuite pour les autres si il est publié !!
tu es sur la bonne voie j'en suis sûre j'ai confiance en toi ....bisous

Nanie a dit…

Oui, c'est sûr que ça ne doit pas être évident pour toi... Je te trouve déjà tellement courageuse d'avoir affronté la maladie sans trop déprimer (en tout cas, tu n'en donnais pas l'impression dans tes billets). Je suis sûre que t'attendent plein de belles choses, en plus, le printemps et les beaux jours arrivent, ça ne peut que faire du bien au moral ! ^^

stef et sa belette a dit…

oui, une bonne idée d'écrire, je le pense aussi, de toute façon tenter, exorciser.. si tu sens que celà te fait du bien ce sera le mieux

Anonyme a dit…

Dans les témoignages touchants il y a également "La fille aux neuf perruques" de Sophie Van Der Stap qui raconte l'histoire d'une jeune fille.

J'espère vraiment de tout coeur que le livre en cours sera publié !

Bon courage

Nadia.V a dit…

Je te souhaite beaucoup de courage et un très bon rétablissement, ne te laisse pas aller! On espère toutes pouvoir bientôt suivre à nouveau tes articles et tes recettes ;) à bientôt!!
réduction conforama