lundi 13 avril 2015

Taboulé printanier

Le printemps s'installe. Même si l'hiver n'a pas été vraiment rigoureux, les jonquilles et les tulipes qui fleurissent font du bien au moral. La forêt recommence doucement à retrouver sa verdure. Les feuilles arrivent et nous protègent timidement du soleil qui lui fait une arrivée chaudement appréciée et remarquée.
Pour couronner le tout, les concombres et courgettes viennent d'arriver dans les étals des primeurs. Des légumes et crudités de saison avec du goût! Pour les tomates, il va falloir attendre encore un peu. Mais pas de quoi me faire renoncer à mon envie de taboulé.  

Taboulé printanier
Pour 6 personnes :
- 125 g de couscous riz maïs (sans gluten)
- 1 cuil. à café d'huile d'olive
- 1/2 cuil. à soupe rase de bouillon de légumes en poudre
- 1 petit concombre noah
- 1 petite courgette
- 75 g de feta de brebis
- 40 g de tomates séchées à l'huile
- 25 g de pignons de pin
- 25 g de raisins secs infusés avec de l'eau chaude et de la menthe séchée
- 1 cuil. à soupe d'huile de sésame
- 1cuil. à soupe de vinaigre balsamique
- sel, poivre

Faire bouillir de l'eau. Dans un saladier, mélanger le couscous avec le bouillon de légumes en poudre et l'huile d'olive. Couvrir d'eau. Mélanger légèrement, fermer le saladier avec un couvercle et laisser couvrir 5 minutes. Décoller les grains les uns des autres à l'aide d'une fourchette.
Laver le concombre, éplucher en laissant des bandes de peau. Couper en petits dés. Laver la courgette et la râper sans l'éplucher. Verser dans le saladier. Mélanger
Ajouter la feta coupée en cubes, les tomates séchées en lamelles fines, les pignons de pin et les raisins égouttés.
Assaisonner avec l'huile de sésame, le vinaigre, sel et poivre. Goûter pour ajuster à votre convenance.

lundi 6 avril 2015

Nouveau Record Personnel : 68km courus

Trois semaines sans vous donner de nouvelles! Je n'ai pas vu le temps passé. Des collègues malades, d'autres en congés, résultats, des heures sup'! Du coup, vendredi, c'était RTT. Un week-end de Pâques de 4 jours, ça faisait longtemps. D'ordinaire, lorsque nous avons autant de jours de libre, nous descendons dans la famille mais pas cette fois. Nous avons profité des avantages d'être en région parisienne. Vendredi : Visite du Château de Versailles, Samedi : Déjeuner entre amis et montage de Lego, Dimanche : Match de Rugby Racing Metro 92 - Saracens, Lundi : Running puis Repos.
Début mars, je n'avais pas d'objectif particulier : pas de course officielle, pas de plan d'entrainement précis, juste le plaisir de courir. Avec la surcharge de travail, le running s'est plutôt transformé en exutoire pour évacuer le stress. 
En faisant le bilan kilométrique, j'ai été surprise. Ce mois-ci, j'ai couru 68km, un nouveau record personnel. Je suis fière de moi car je ne pensais pas avoir parcouru autant de km. Merci Running Heroes d'organiser autant de challenge running pour tenter de remporter des dossards, chaussures, box running... Même si nous n'en avons remporté aucun, les résultats sont là! Un nouveau record en s'amusant.
Ce semaine, objectif hebdo de 15 km pour tenter de gagner un sac2course
La semaine prochaine, 3*5km pour espérer remporter un dossard pour la course Race Against Nature.
Et sinon, mes chaussures trail testent les sentiers de forêts. Avec la pluie et les passages répétés des VTTistes, les chemins sont bien boueux. D'ailleurs, va falloir que je les nettoie pour la prochaine sortie.
Mes chaussures de running Asics sont en fin de vie après presque 1 an de bons et loyaux services. Quand, je cours avec, j'ai mal au genou et à la cheville droite alors qu'avec ces nouvelles chaussures nada! Je vais attendre les soldes pour en changer donc en attendant, vive les routes accidentées!

jeudi 19 mars 2015

Running des sous-bois et bonjour les chevreuils

L'activité est toujours autant soutenue au travail. Comme j'ai tendance à vouloir que tout se fasse à mon rythme, j'ai tendance à être speed et à bousculer un peu mes collègues. Je sais que ce n'est pas la meilleure solution pour avancer en équipe mais je me soigne. 
Comment? En sortant faire un running. Vendredi dernier, n'ayant pas Zumba, direct après le boulot, je suis rentrée, j'ai enfilé une tenue de course et hop au parc à faire quelques tours pour me défouler. 
Aujourd'hui, j'étais en repos. Alors pour me vider la tête, je suis allée courir en forêt avec mes nouvelles chaussures de trail. J'ai même eu la chance de croiser le chemin de trois chevreuils, sous la flèche blanche. Je n'ai pas pu m'approcher plus, pourtant, ils ont pris la pause. Enfin, ils m'ont surtout observé comme je les ai observé.

jeudi 12 mars 2015

Running trail entre Bois et Parcs Valonnés

Le début de semaine a été très intense au boulot. On manque d'effectifs et du coup, on court dans tous les sens pour pallier au manque. Résultat, je fais mes 10 000 avant midi et je suis crevée en rentrant, donc sieste obligatoire. 
Heureusement, une nouvelle vient d'arriver et j'espère qu'une fois ses marques prises, elle sera efficace. Je le sens bien. 
Mardi après-midi, je ne travaillais pas, j'en ai profité pour faire une petite séance de yoga qui m'a bien détendu. 
Et aujourd'hui, mon jour de repos de la semaine, après avoir passé ma matinée dans le canapé à faire du crochet pour m'essayer aux grannies - je vous montrerai - je suis allée tester mes nouvelles chaussures trail New Balance. J'ai rendu son vélo à une amie et pour rentrer, j'ai couru en traversant un Bois et deux Parcs bien vallonnés. Le Paris-Versailles, ce n'est pas pour tout de suite, franchement : monter, descendre, zigzaguer, courir dans les sous-bois, c'est rigolo mais niveau souffle et rythme, quelle galère. 9km à crapahuter dans tous les sens. Mon bracelet connecté fitbit s'est emballé et m'a même offert un badge en considérant que tous les côtes que j'avais gravi représentaient l'équivalent de 100 étages gravis!

samedi 7 mars 2015

Diversification sportive : Minimaliste, Trail, Zumba...

 Ca y est, le printemps arrive. Les jours rallongent, les températures remontent, les jonquilles et crocus fleurissent. Cette semaine a été très chargée niveau boulot, alors qu'en voyant ce soleil et ce ciel bleu en allant travailler, j'avais une furieuse envie de courir. J'ai pris mon mal en patience jusqu'à aujourd'hui. 
Pour ce mois de mars, ni d'objectif kilométrique, ni chrono. Ce mois-ci, je m'amuse et je me diversifie.
 En début d'année, je me suis offerte des chaussures minimalistes Vibram. La technique de course n'est pas la même qu'avec des chaussures classiques. La foulée se fait plus sur l'avant du pied et du coup on ne travaille pas les mêmes muscles au niveau du mollet. A mon premier entraînement, j'ai un peu trop forcé sur la distance. En conséquence des mégas courbatures aux mollets pendant près de 10 jours. Alors maintenant, j'y vais plus progressivement, km par km.
Hier, j'ai également reçu mes nouvelles baskets spécial trail. Donc à moi les sentiers non battus ! Je compte m'évader en forêt. J'ai déjà vu deux fois des biches dans les sous-bois depuis le début de l'année. J'espère réitérer encore ces rencontres.
Et en plus de tout ça, je continue la piscine, la zumba et la boxe. 
Pour ne pas me fatiguer en multipliant les activités, je réduis la durée des séances : 20 min de boxe, moins d'1h pour le running... et je m'octroie des jours de repos. 

En mars, c'est également le mois pour une bonne cure de sève de bouleau fraîche. La commande est passée, il n'y a plus qu'à attendre la récolte qui devrait se faire d'ici à quelques jours si la météo continue ainsi. Il faut un peu de douceur printanière pour la sève remonte dans l'arbre pour irriguer le bout des branches.